LIEGE, COEUR HISTORIQUE

Vous serez plongés dans les ambiances variées et chatoyantes du cœur de la Cité et vous découvrirez, dans un même regard, le Palais des Princes-Évêques, l’hôtel de ville et la place du Marché et son Perron.

 

La visite vous conduira aux escaliers de Bueren, dans les impasses de la rue Hors-Château, en passant par la Halle aux viandes, le Grand Curtius et les collégiales.

 

LA COLLEGIALE ST BARTHELEMY ET L'ENSEMBLE MUSEAL

GRAND CURTIUS

 

Visite approfondie de deux joyaux liégeois : la collégiale Saint-Barthélemy, et le complexe muséal du Grand Curtius; 

 

La collégiale Saint-Barthélemy, assurément l’une des perles architecturales de la vieille ville, fêtait son millénaire en 2015.  Consacrée en 1015,  ce joyau de l’architecture romane marque le paysage de ses clochers rhénans et couleurs éclatantes.  Il a été transformé par l’influence baroque au XVIIIe siècle, puis entièrement rénové en 2006.  La Collégiale est réputée pour son autel baroque exceptionnel et abrite des fonts baptismaux datant du XIIe siècle, une pièce d’orfèvrerie unique au monde, qui vaut à elle seule vaut le voyage. 

 

Au Grand Curtius, palais érigé au 16ème siècle par un très prospère négociant en armes et poudre à canon, vous pourrez parcourir les départements d’archéologie, d’art religieux et d’art mosan, et de découvrir les riches collections liégeoises d’armes et d’objets en verre. 

LE CIRCUIT DES COLLEGIALES

 

Une  collégiale est une église desservie par un chapitre de chanoines. Liège en comptait sept : six d’entre elles, consacrées aux alentours du Xe siècle, ont traversé le temps au gré des courants architecturaux : Saint-Martin, Saint-Paul, Sainte-Croix, Saint-Denis, Saint-Jean et Saint-Barthélemy. Saint-Jacques n’aura le statut de collégiale que durant quelques années.

 

L’itinéraire proposé vous fera découvrir des aspects insoupçonnés de la vie religieuse et de la vie mondaine des chanoines, hommes d’Église et figures incontournables de l’histoire de la cité mosane.

 

Vous découvrirez également des œuvres d’art : statues baroques, retables, buffets d’orgues, fonts baptismaux, vitraux…, autant de témoignages de la vie artistique à Liège et dans la région.

PROMENADE INSOLITE SUR LES HAUTEURS DE LA VILLE  

CITADELLE ET SITE DES TAWES

 

Des endroits étonnants et des trésors cachés se révèlent à vous tout au long d’une balade à pied dans les collines liégeoises.

 

Le vieux puits de Païenporte, l’Enclos des Fusillés, la mystérieuse Dame Blanche, les châtaigniers séculaires, les terrils, au pied desquels paissent chèvres et moutons, jalonneront votre parcours, vous dévoilant leur histoire, étape après étape.

LES COTEAUX DE LA CITADELLE  -  *** AU MICHELIN

Circuit pour marcheurs avertis : les chemins, venelles et escaliers empruntés nécessitent de bonnes chaussures de marche.

En gravissant le sentier des coteaux, vous découvrez la quiétude d'un endroit en dehors du temps, où la nature a été respectée et où il fait bon vivre et se promener.

 

Ainsi, vous longerez les derniers vestiges de l’enceinte médiévale, vous découvrirez d’impressionnants panoramas de la ville et de la vallée et, au détour d’un chemin, vous apercevrez des vaches pâturant à quelques centaines de mètres de la place Saint-Lambert.

 

Les terrasses de l’ancien couvent des Frères Minimes, des Frères Mineurs, des Ursulines et des Chevaliers Teutoniques ont été entièrement réaménagées et offrent au visiteur d’aujourd’hui un parcours exceptionnel à travers l’histoire et une vue panoramique de la ville inattendue. 

La promenade se terminera par la visite de la brasserie Curtius, installée dans l’ancien Béguinage du Saint-Esprit (durée 1h - 7€)

LA CATHEDRALE ST PAUL 

Fondée au Xe siècle, devenue cathédrale au XIXe siècle, la Collégiale Saint-Paul est la gardienne d’un patrimoine religieux prestigieux, témoin historique de l’état d’esprit de la ville et de ses dirigeants.

 

Nous vous proposons un parcours exceptionnel à travers l’art et l’histoire de l’ancienne Principauté : visite du cloître du XVe siècle et du trésor de la cathédrale, dont les pièces maîtresses sont le buste reliquaire de Saint-Lambert (début XVIe siècle) et le reliquaire offert par Charles le Téméraire en expiation du sac de Liège de 1468.

 

Le XXIe siècle a vu l'installation de vitraux conçus par le Père dominicain Kim En Joong, d'orignie coréenne, et l'artiste nonagénaire Gottfried Honegger, et réalisés par l'Atelier Loire de Chartres.

LIEGE ENTRE VIGNES ET HOUBLON

Au Moyen Âge, on cultivait des vignes en bord de Meuse qui produisaient un vin très apprécié par le clergé et la noblesse.  

 A la même époque on trouvait des houblonnières au Longdoz et en Amercœur et la bière était abondamment consommée pour son goût et ses nombreuses vertus.

 

Qu’en est-il de nos jours : le Liégeois est-il plutôt amateur de bières artisanales ou vins de chez nous ?

 

Il est possible de compléter cette balade par une visite des installations et une dégustation de bière artisanale à la Brasserie Curtius (durée : 1h00 et supplément de 7€ à payer sur place)

LE LIEGE DE SIMENON 

Né à Liège en 1903, Georges Simenon y a passé son enfance et son adolescence. Il quitte la Cité ardente pour la Ville lumière en 1922.  Il s'éteindra à Lausanne en 1989. 

 

Particulièrement prolifique, Simenon est traduit dans 47 langues.  Le père de Maigret n’a jamais dissimulé que, tout au long de sa vie, il a puisé une grande partie de son inspiration dans le souvenir des paysages, des personnages et de l’ambiance du Liège de sa jeunesse.

 

Ainsi déclarait-il à 70 ans : « J’agis, je pense, je me comporte comme un enfant d’Outremeuse ».  Venez vivre l’atmosphère de ce quartier populaire qui vit grandir Simenon, et découvrir la Caque, maison exiguë

                                                                                                                                            où le futur écrivain retrouvait ses amis artistes. 

LE THEATRE DE LIEGE - Accès exceptionnel 

 

Salle de la Grande Main, salle des Pieds légers, Passage des Cinquante Epaules, Balcon de l'Emulation, salles de spectacle, de réception, d'exposition, le Théâtre de Liège est revenu en 2013 au coeur de la ville. 

 

Muni d'une extension contemporaine, il est installé dans un bâtiment historique, celui de la Société Libre d'Émulation de Liège, fondée en 1779 par le prince-évêque François-Charles de Velbrück pour encourager le goût des arts, des lettres et des sciences au Siècle des Lumières. 

 

Les coulisses d'une grande institution de la scène culturelle liégeoise. 

LE STREET ART A LIEGE : DU GRAFFITI A L'ART PUBLIC 

Cette forme particulière d'expression, d'origine américaine, suscite souvent polémique et questionnement.  

 

Art de la rue, souvent mal compris  au-delà de son message provocateur, il embellit pourtant la ville de Liège, parmi tant d'autres oeuvres d'art public.  

 

Comment et par qui ces décors éphémères sont-ils réalisés ? 

 

Du Carré aux Chiroux en passant par Pierreuse, la rue des Mineurs, la place Cockerill, nous découvrirons quelques facettes du Street Art. 

OPERA - Accès exceptionnel 

En 1816 le roi Guillaume d'Orange cède gracieusement à la Ville de Liège le terrain et les matériaux de l'ancien couvent des Dominicains, à condition d'y édifier une salle de théâtre.

 

Inauguré en 1820, le Théâtre royal de Liège est l'une des 3 grandes maisons d'opéra de la scène belge.  Au coeur de l'Eurégio, il draine un nombreux public venu de Belgique, des Pays-Bas et d'Allemagne. 

 

Le théâtre a récemment été rénové en profondeur, avec une restauration à l'identique des parties historiques (salle à l'italienne, grand foyer, ...) et un rehaussement ultramoderne destiné à abriter l'une des machineries de scène les plus modernes au monde. 

QUAND L'UNIVERSITE TRAVERSE LA MEUSE - Accès exceptionnel

Fondée en 1817 par le roi Guillaume d'Orange en tant qu'Université d'Etat, l'ULg se trouve bientôt à l'étroit place du Vingt-Août et s'implante aussi rive droite, dans le quartier d'Outremeuse. 

 

L'ULg compte une station scientifique en Hautes Fagnes, une station

météorologique dans les Alpes, et une station océanographique en

 

Corse.  Depuis les années 1970, le campus est situé au Sart Tilman. 

 

De la place Cockerill à l'Embarcadère du Savoir, en passant par la Passerelle, le quartier En-Bêche, l'Institut d'Anatomie, ... découvrez les grands noms liégeois du monde scientifique et l'installation des

                                                                                                                                            Instituts et laboratoires universitaires sur les deux rives de la Meuse.  

                                                                                                                               

LIEGE, UNE  VILLE AU XXIème SIECLE

 

Le sud de la ville se métamorphose.  De la gare des Guillemins à la Médiacité, un itinéraire riche en découvertes : Design Station Wallonia, Tour des Finances, berges de Meuse aménagées pour le repos et la promenade, passerelle flambant neuve, Musée La Boverie, Tour cybernétique, Palais des Congrès, Médiacité ... 

 

Du 19ème au 21ème siècle, un parcours émaillés d'édifices et ouvrages aux architectures aussi originales que diversifiées. 

 

ENTRE OURTHE ET CANAL

Le Canal de L'Ourthe fut programmé sous le régime hollandais pour joindre la Meuse et la Moselle par 400 kilomètres de voies navigables équipées de 205 écluses.  Sa construction n'a jamais été terminée.  

Il est aujourd’hui intégré dans une réserve naturelle, et fait la joie des promeneurs à pied ou à vélo, sur les chemins du Ravel. 

 

Liège est aussi terre d’îles : l’Île aux Corsaires, l’Île aux Aguesses. Derrière ces noms étranges, se cachent des reconversions audacieuses et réussies de friches industrielles : ainsi le site "des Conduites d'eau" a fait place à un parc de bureaux et à une galerie commerciale nichée entre canal et rivière.